Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons baisers de Russie

Bons baisers de Russie

Из России с любовью, parce que la Russie ne se limite pas qu'à la vodka et à la balalaïka... Ce blog est un rendez-vous incontournable pour celles et ceux qui souhaitent en(re)découvrir l'Histoire et la culture de la Mère Patrie, mais aussi plus généralement de l'Europe de l'Est.


La reine-grenouille

Publié par Pauline Sacré sur 21 Mai 2014, 12:27pm

Catégories : #Contes et légendes

En un certain royaume, en un certain État, vivaient un tsar et une tsarine qui avaient trois fils, tous trois jeunes et si vaillants, si bien faits que la plume se refuse à les dépeindre, la bouche à les conter! Le plus jeune s'appelait prince Ivan. Lorsqu'ils furent en âge de se marier, le roi les réunit et leur dit : «Mes fils bien-aimés, avant d'être vieux, j'aimerais bien vous marier afin de pouvoir contempler vos enfants, mes petits-fils et petites-filles.» Les trois fils répondirent à leur père: «Qu'il en soit selon ta volonté, père, donne-nous ta bénédiction. Qui désires-tu nous donner pour femmes?» «Eh bien, voici, mes fils; prenez vos arcs, sortez en rase campagne et tirez une flèche: là où la flèche tombera, votre destin vous attendra.» Les fils du roi s'inclinèrent devant leur père; ils prirent chacun une flèche, sortirent en rase campagne, puis tendirent leurs arcs et tirèrent. La flèche de l'aîné tomba dans la cour d'un seigneur, et la fille du seigneur la ramassa. La flèche du cadet tomba dans la vaste cour d'un riche marchand, et la fille du marchand la ramassa.Quant au benjamin, le prince Ivan, sa flèche s'éleva dans les airs et s'envola pour aller atterrir nul ne savait où. Le prince Ivan dut marcher, marcher et marcher pour retrouver sa flèche. Il arriva enfin près d'un étang et que vit-il ?.. Une grenouille qui tenait la flèche entre ses pattes. Le prince Ivan lui dit : « Grenouille, grenouillette, rends-moi ma flèche.» Mais la grenouille lui répondit: « Prends-moi pour épouse !» «Tu n'y penses pas! Comment puis-je épouser une grenouille !» «Crois-moi, tel est ton destin.» Le prince Ivan se désespéra. Mais que faire? Il prit donc la grenouille et la ramena chez lui. Le roi organisa trois festins magnifiques: il maria son fils aîné à la fille du seigneur, il maria son fils cadet à la fille du marchand et il maria le pauvre prince Ivan à la grenouille. Le roi, un jour, convoqua ses fils: «Je veux savoir laquelle de vos femmes est la plus habile de ses doigts. Qu'elles me cousent une chemise pour demain.» Les trois fils s'inclinèrent devant leur père et s'en furent. Le prince Ivan revint chez lui, s'assit et se prit la tête entre les mains.Et la grenouille sur le plancher de sauter et de lui demander: «Pourquoi, prince Ivan, as-tu la tête basse? Aurais-tu donc quelque chagrin?» «Mon père ordonne que tu lui couses une chemise pour demain.» La grenouille alors répondit: «Ne t'afflige pas, prince Ivan, va plutôt dormir: la nuit porte conseil.» Le prince Ivan s'en alla dormir, et la grenouille sauta d'un bond sur le perron; elle rejeta sa peau de grenouille et se transforma en Vassilissa la Sage, dont la beauté est bien plus grande que contes ou légendes ne peuvent la décrire. Vassilissa la Sage frappa dans ses mains et s'écria: «Mes nounous, hâtez-vous, préparez-vous! Cousez-moi pour demain matin une chemise aussi belle que celle que porte mon père.»

Vous pouvez lire la suite du conte ici : http://www.artrusse.ca/contes/Reine-grenouille.htm

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents