Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons baisers de Russie

Bons baisers de Russie

Из России с любовью, parce que la Russie ne se limite pas qu'à la vodka et à la balalaïka... Ce blog est un rendez-vous incontournable pour celles et ceux qui souhaitent en(re)découvrir l'Histoire et la culture de la Mère Patrie, mais aussi plus généralement de l'Europe de l'Est.


Будь здоров !

Publié par Pauline Sacré sur 7 Septembre 2016, 17:37pm

Catégories : #Cuisine

Emblème de la culture russe, la vodka est une boisson alcoolisée très répandue. Cependant, la Russie n'est pas le seul pays à en fabriquer : les Polonais aussi, pour ne citer qu'eux. En vieux slavon, racine de nombreuses langues d'Europe de l'Est, vodka signifie littéralement "petite eau".

Considérée comme une eau-de-vie en Occident, cette boisson est utilisée dans nombre de cocktails. D'après le règlement de l'Union Européenne, plusieurs matières premières agricoles peuvent être utilisées pour sa fabrication, avant fermentation et distillation.

Ayant eu l'occasion de me rendre en Russie en 2014 et en Pologne en 2015, j'ai pu constater quelques différences avec la France en ce qui concerne la vodka. La principale, qui n'est pas des moindres (la Youtubeuse Natoo l'a aussi remarqué ! Vous pouvez regarder le résumé de son séjour en Pologne https://www.youtube.com/watch?v=-j8G7SoxeqY), concerne le choix : en Russie comme en Pologne, les supermarchés consacrent généralement un rayon entier à la vodka ; en France, on en trouve dans une petite partie du/des rayons alcools.

En Pologne, la vodka la plus répandue est la Żubrówka (prononcer Joubrouvka en roulant le r), vodka à l'herbe de bison. Ce nom vient de żubr, mot commun au polonais, au biélorusse et à l'ukranien signifiant bison. De couleur jaunâtre, elle a un goût original et la présence d'un brin d'herbe dans chaque bouteille la rend authentique.

Personnellement, en ce qui concerne les vodkas russes, même s'il est facile de trouver des vodkas avec nom à consonance russe dans les supermarchés français, je préfère ne pas les acheter car le nom est écrit avec l'alphabet latin ; j'estime donc qu'il n'y a aucune preuve qu'elles viennent bien de Russie. J'imagine d'ailleurs qu'il est peu probable que l'Union Européenne en importe un jour, ceci pour des raisons purement économiques.

Venedikt Erofeev, dont je parle dans un autre article http://bons-baisers-de-russie.over-blog.com/2016/08/venedikt-erofeev.html, en a fait le sujet d'un livre.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents