Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bons baisers de Russie

Bons baisers de Russie

Из России с любовью, parce que la Russie ne se limite pas qu'à la vodka et à la balalaïka... Ce blog est un rendez-vous incontournable pour celles et ceux qui souhaitent en(re)découvrir l'Histoire et la culture de la Mère Patrie, mais aussi plus généralement de l'Europe de l'Est.


Biélorussie

Publié par Pauline Sacré sur 15 Avril 2017, 16:54pm

Catégories : #Géographie

À gauche, le drapeau biélorusse avec les armoiries actuelles du pays ; à droite, les armoiries biélorusses à l'époque soviétiqueÀ gauche, le drapeau biélorusse avec les armoiries actuelles du pays ; à droite, les armoiries biélorusses à l'époque soviétique

À gauche, le drapeau biélorusse avec les armoiries actuelles du pays ; à droite, les armoiries biélorusses à l'époque soviétique

La Biélorussie, ou Bélarus, est un pays limitrophe de la Russie. Le nom de ce pays, Беларусь, signifie littéralement Russie blanche. La Biélorusse n'a pas d'accès à la mer et partage également des frontières avec la Pologne, la Lettonie et la Lituanie.

La Biélorussie jouit d'un climat continental ; couvert à 40% de forêts, le territoire héberge de nombreuses espèces . Bien que le pays constitue le noyau dur de la création des langues slaves, le monde entier ne prend connaissance de son existence que lorsqu'il passe sous le joug soviétique. La Biélorussie est indépendante depuis la dislocation du bloc communiste en 1991.

Administrativement, la Biélorussie est divisée en six voblasts, eux-mêmes divisés en kraions. Les sols, peu cultivables, n'empêchent pas le pays de vivre de l'agriculture et de l'industrie. Le sud de la Biélorussie ayant subi de plein fouet la catastrophe de Tchernobyl (le nuage y ayant précipité 70% des retombées radioactives), il est difficile d'accès pour les touristes occidentaux.

Drapeau biélorusse

Bon à savoir

CapitaleMinsk
Superficie207 600 km²
MonnaieRouble biélorusse (BYN)
Fuseau horaireUTC+3
Indicatif téléphonique+375
Population9 589 689 habitants (2015)
Langues officiellesRusse et biélorusse

 

La Biélorussie est le seul pays européen à pratiquer la peine de mort. Ce châtiment suprême se pratique dans la prison de Minsk. En 1996, alors que la perpétuité ne figure pas encore dans le Code Pénal biélorusse, le gouvernement organise un référendum sur le maintien de la peine de mort ; 8 Biélorusses sur 10 y sont favorables. Il y a quelques années, le gouvernement biélorusse s'est abstenu lors du vote de la résolution de l'ONU concernant le moratoire sur la peine de mort et l'abolition de celle-ci ; en 2012, Alexandre Loukachenko, l'actuel Président biélorusse, annonce qu'il attend l'abolition de la peine de mort aux États-Unis d'Amérique pour faire de même.

Le château de Mir et le château de Niasvij, déclarés au patrimoine mondial de l'UNESCOLe château de Mir et le château de Niasvij, déclarés au patrimoine mondial de l'UNESCO

Le château de Mir et le château de Niasvij, déclarés au patrimoine mondial de l'UNESCO

Un peu d'histoire

Le pays est considéré comme le berceau des langues slaves. La principauté de Polotsk (Полоцкое княжествo), établie au neuvième siècle et appelée également Duché de Polotsk, est à l'origine de la future Biélorussie. Cette principauté fut un temps indépendante de la Rus' de Kiev avant d'y être annexée après des querelles princières.

Drapeau de la principauté de Polotsk ; ci-dessous, le blason

La principauté de Polotsk est séparée en plusieurs fiefs au onzième siècle, faisant suite au décès du prince Vseslav. Au quatorzième siècle, elle devient le Voïvode de Polotsk, passant ainsi sous domination lituanienne puis sous domination polonaise au seizième siècle, après signature du traité de Lublin. Les peuples vivant alors sur le territoire jouissent cependant d'une certaine liberté de culte. Au dix-huitième siècle, la Biélorussie passe sous domination russe, et se voit divisée en quatre gouvernements : Vitebsk, Minsk, Hrnodna et Moguilev.

En 1812, la Biélorussie est traversée deux fois par les troupes napoléoniennes pour la bataille de Bérézina et les Biélorusses soutiennent l'empereur lorsque celui-ci annonce qu'il va occuper leur territoire. À la fin du siècle, l'exode massif des paysans vers les villes permet l'industrialisation du pays.

La Première Guerre mondiale favorise la première indépendance de la Biélorussie et les Allemands y voient une aubaine, souhaitant attiser une haine des Russes et des Polonais ; le traité de Brest-Litovsk, dont je parlerai dans un autre article, accomplit ce dessein. Les Allemands pillent en effet le territoire puis, une fois qu'ils en sont chassés par les bolcheviks, la Biélorussie passe sous le joug de l'URSS en devenant, le 2 janvier 1919, la République socialiste soviétique de Biélorussie (RSSB, БССР).

En 1939, le pacte Molotov-Ribbentrop signé par l'Allemagne hitlérienne et l'URSS prévoit, en cas de victoire nazie, l'annexion de plusieurs pays dont la Pologne : c'est ainsi que la Biélorussie en acquiert la partie orientale. Ce partage est gardé secret, le but premier du pacte étant d'éviter toute agression mutuelle des deux pays signataires. Hitler violera ce traité deux ans plus tard avec l'opération Barbarossa : ses troupes sont envoyées à l'Est pour attaquer les bolcheviks, envahissant l'Ukraine et la Biélorussie. Non préparés au froid polaire de l'URSS, les nazis rebroussent rapidement chemin et reviennent quelques mois plus tard, lorsque les températures sont plus agréables. Staline riposte avec l'opération Bagration en 1944. Lorsque le monde met un terme à ce conflit l'année suivante, l'ONU est créée dans la foulée ; considérées comme membres fondateurs, les RSS de Biélorussie et d'Ukraine y disposent d'une voix à l'Assemblée générale.

Le pays, marqué profondément par ces années de guerre et ces invasions incessantes, se reconstruit difficilement et redéfinit notamment ses frontières ; quant à Minsk, la capitale, elle se voit livrer de nouveaux bâtiments. Moscou participe à la réhabilitation de la RSS de Biélorussie en y faisant installer un gigantesque parc d'entreprises, lui permettant ainsi de booster son économie ; la Biélorussie devient alors une destination plébiscitée par de nombreux Russes et connaît un progrès social sans précédent, en partie grâce à l'enrayement de l'analphabétisme. Quarante ans plus tard, lorsque le réacteur n°4 de la centrale Lénine (Tchernobyl, RSS d'Ukraine) explose, un vent du sud précipite le nuage radioactif sur la Biélorussie, contaminant un quart de sa superficie totale et nécessitant le déplacement de 24 700 personnes. Les pathologies propres à la radioactivité, comme le cancer de la thyroïde, s'y développent dans les années suivantes.

En juillet 1990, la Biélorussie fait un premier pas vers son indépendance en déclarant sa souveraineté nationale ; un an plus tard, la RSS de Biélorussie est rebaptisée République de Biélorussie, en même temps que l'accession au pouvoir de Stanislaw Chouchkievitch en qualité de Président biélorusse. Quelques mois plus tard, l'URSS est dissoute par le traité de Minsk et la Biélorussie devient officiellement indépendante, puis est rapidement reconnue en tant que pays à l'échelle internationale. En 1994, ayant prouvé la corruption de Stanislaw Chouchkievitch, Alexandre Loukachenko lui succède. Briguant un cinquième mandat, il a été réélu en 2015.

Hymne biélorusse-Гимн Беларусь

Costumes traditionnels biélorussesCostumes traditionnels biélorusses
Costumes traditionnels biélorussesCostumes traditionnels biélorusses

Costumes traditionnels biélorusses

Купалінка, chant traditionnel biélorusse souvent repris lors du festival Kupallie, très populaire en Europe de l'Est

Gastronomie

Les dranikis sont des crêpes fourrées à base de farine, d'œuf, de pommes de terre, d'ail et de viande. Elles se mangent traditionnellement avec de la crème persillée et accompagnent souvent la machanka, autre plat traditionnel. 

En Biélorussie, on peut tout aussi bien déguster la tertiukha (soupe), une sbiten' (boisson slave à base miel, d'épices et d'eau), une salade "Paparats-kvetka" ou une omelette campagnarde avec des champignons et de la poitrine rôtie.

Pour ceux qui comptent voyager en Biélorussie, en cliquant sur ce lien https://interviewsculture.wordpress.com/2014/02/25/6-plats-bielorusses-pas-chers/ vous trouverez quelques bonnes adresses pour vous restaurer sur place à bon prix.

Toute l'actu !

http://www.liberation.fr/voyages/2017/05/12/voyage-quand-minsk-tombe-le-masque_1569196

http://www.20minutes.fr/high-tech/2067675-20170514-eurovision-2017-prestation-couple-bielorusse-echappe-twitter

http://www.lacote.ch/articles/sports/hockey-sur-glace/mondiaux-de-hockey-2017-la-bielorussie-sauvee-par-sa-victoire-5-2-contre-la-slovenie-670605

Petit aperçu des roubles biélorussesPetit aperçu des roubles biélorusses
Petit aperçu des roubles biélorussesPetit aperçu des roubles biélorusses

Petit aperçu des roubles biélorusses

Le cheval gris (Шэрая лашадочка)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents